Les FAQ sur l’hypnose :

C’est quoi l’hypnose ?

Il existe plusieurs mythes et croyances au sujet de l’hypnose. L’hypnose est un état modifié de conscience tout à fait naturel et sécuritaire dans lequel on se retrouve toutes les 60 mn quelques secondes, ou lorsqu’on est entre l’éveil et le sommeil, lorsqu’on médite, lorsqu’on va juste se centrer en focalisant sur soi sans se laisser perturber par des pensées ou des bruits environnants.

On ne dort pas comme lorsqu’on dort la nuit

Vous ne dormez pas comme lorsque vous dormez la nuit, mais vous ne perdez pas conscience. Vous demeurez conscient que vous êtes là et vous entendez toujours (sauf transe profonde) le son de ma voix. En ce sens, l’état d’hypnose n’est pas un état d’inconscience mais plutôt d’hyperconscience, un état où vous avez accès à de l’information ou des expériences auxquelles vous n’avez pas accès avec votre conscience de tous les jours.

N’importe qui peut être hypnotisé

L’état modifié de conscience est accessible à tous. Il n’existe donc pas de personnes non hypnotisables. La différence se joue dans votre capacité, votre désir de lâcher-prise, d’accepter de vous laisser aller en toute sécurité. Pour les personnes moins réceptives, s’entraîner à se mettre en état modifié de conscience peut-être est très aidant. Il suffit de s’allonger, fermer les yeux, écouter une musique méditative ou une auto-hypnose de manière régulière (j’ai notamment créé une séance de préparation que j’envoie à chaque personne qui désire faire une séance avec moi). Vous décidez vous de ce que vous avez à vivre.

Vous pouvez…. bouger

Etre allongé les yeux fermés dans un état de conscience modifié ne signifie pas qu’on n’a pas le droit de bouger. Vous pouvez à tout moment ajuster votre position, vous grattez si vous en ressentez le besoin. Ne jamais rien s’interdire.

Vous pouvez… parler…

Il sera juste important de vous exprimer à tout moment. Et plus vous allez parler spontanément, sans réfléchir à ce que vous pourriez dire, et plus vos perceptions vont s’affiner et plus vous allez recevoir des informations, des images, des messages. Ne forcez jamais rien, juste laisser venir ce qui vient, quand cela doit venir, si cela doit venir. Etre dans l’acceptation de tout ce qui se présente, ou ne se présente pas, est un vrai plus, car ainsi vous vous autorisez à ne pas mettre votre mental au centre de votre attention et vous vous laissez porter par les sensations de votre corps et ce qu’il exprime naturellement quand vous êtes dans cet accueil sans véritable attente.

Vivre ses émotions ne sort pas de l’état hypnotique

Il est important de vivre ses émotions quand on est en état modifié de conscience, cela peut être très aidant pour libérer des blocages, des peurs. Pleurer ne fait pas du tout sortir de cet état. Il fait partie du processus normal de cet état dans lequel on se sent libre d’être qui on est, dans notre globalité.

Une expérience parfaitement sécuritaire

Vous êtes en parfaite sécurité ! Vous ne pouvez pas rester « emprisonné » en état d’hypnose et vous allez seulement accéder à des informations et vivre des expériences qui sont positives pour votre développement. Accompagné de vos guides spirituels et de votre Mois Supérieur, vous allez vivre exactement ce que vous avez besoin de vivre pour avancer sur votre chemin de vie. Le hasard n’existe pas et vous pouvez entièrement faire confiance en la Vie.

L’état d’hypnose ne comporte pas nécessairement de sensations particulières

C’est un état d’ouverture et de réceptivité qui n’amène pas forcément des sensations particulières. Certaines personnes vont sentir leur corps devenir lourd, d’autres le sentiront plus léger, d’autres encore vont le sentir se contracter, ou ne plus ressentir leur corps, d’autres ressentent des vibrations, ou comme un engourdissement. Et parfois, elles vont juste se sentir bien présentes sans forcément un ressenti particulier, et cela est parfait aussi.

Vivre ses émotions ne sort pas de l’état hypnotique

Il est important de vivre ses émotions quand on est en état modifié de conscience, cela peut être très aidant pour libérer des blocages, des peurs. Pleurer ne fait pas du tout sortir de cet état. Il fait partie du processus normal de cet état dans lequel on se sent libre d’être qui on est, dans notre globalité.

Est ce que je garde le contrôle sous hypnose ?

Complètement. Votre meilleur gardien est votre inconscient qui n’autorisera jamais à ce que vous viviez quelque chose que vous n’avez pas décidé de vivre. Vous pouvez donc complètement vous laisser aller à l’état modifié de conscience car vous êtes à tout moment à même de sortir de cet état ou de ne pas vivre telle ou telle situation.
L’hypnose thérapeutique est aux antipodes de l’hypnose de spectacle ou de rue. Cette pratique ne peut se développer que dans le cadre d’un respect total de votre intégrité et de votre personnalité.Vous gardez à tout moment vos valeurs éthiques et votre conscience morale. Rien n’est possible sans votre accord conscient et tacite.

Vous n’êtes pas obligé de devoir visualiser

Tout le monde n’est pas visuel. C’est pourquoi je mets en avant les autres sens de la personne. On pourra dire que je « sensorialise ». Je peux vous inviter à parfois imaginer certaines choses à l’intérieur de vous et vous les imaginez à votre façon, sans rien forcer, juste comme vous le souhaitez. Il est techniquement impossible de ne pas être capable d’imaginer des choses à l’intérieur de nous. Nous le faisons constamment en pensant à des situations futures ou en repensant à des situations passées. Certains seront plus visuels, ou plus kinesthésiques, ou plus auditifs…. Laissez vous juste porter par ce que vous êtes à l’intérieur et ainsi, votre corps adaptera automatiquement ce qui va se présenter, à votre compréhension.

Vous pouvez…. aller aux toilettes en état d’hypnose

Si vous avez besoin d’aller aux toilettes durant la séance d’hypnose, il suffit de me le dire. Je vous place dans l’état idéal pour vous lever et aller seul aux toilettes tout en restant en état modifié de conscience (comme une personne somnambule). Seul le fait de ne pas dire que vous avez besoin d’y aller peut vous sortir de cet état car il créé un inconfort dans votre corps sur lequel votre mental va focaliser.

Le praticien a t’il une obligation de résultat ?

Le praticien n’a aucune obligation de résultat. Il a en revanche une obligation de moyens en utilisant les techniques les plus adaptées à votre demande ainsi qu’à utiliser tous les outils en sa possession pour vous aider dans votre séance.

Vous êtes acteur de votre vie et le praticien ne peut rien sans vous, votre accord et votre volonté de vous laisser aller à vous faire aider et changer ce qui doit l’être pour votre évolution.

Le praticien s’autorise à ne pas valider ou cesser une séance s’il constate que votre demande dépasse son champ de compétences annoncé sur ce site.

Ma séance de régression sera t’elle automatiquement diffusée publiquement ?

Rien ne sera jamais fait sans votre consentement. Le respect de votre intégrité psychologique et physique est ma priorité absolue. Ma démarche s’inscrit dans une démarche écologique soucieuse de votre bien-être. Je m’engage à ne divulguer aucune information personne sans votre accord. Et en cas d’autorisation partielle, ne sera diffusé que ce que vous acceptez de voir diffuser. Je suis équipée d’un logiciel permettant de faire des coupures à tout moment et permettant de respecter l’intimité de votre identité ou de certaines questions très personnelles.

Y a t’il des contre-indications à l’hypnose ?

L’hypnose est fortement déconseillée à des personnes atteintes de :

  • Schizophrénie
  • Paranoïa
  • Maniaco-dépressif
  • Psychose
  • Trouble borderline

Je n’engage pas ma responsabilité dans le cas où la personne aurait caché son état correspondant à un des cas de figure précité.

Combien de séances de régression sont nécessaires?

Tout dépendra de votre démarche et de votre recherche.
En général, une séance suffit.

Parfois, les personnes ont des besoins d’évolution qui vont leur donner envie de faire d’autres séances dans les mois ou les années suivantes.

Aucune préconisation n’est donné. Seule la personne est à même de sentir s’il est utile et bon pour elle qu’elle revienne faire d’autres séances. Cela peut être une fois par an, ou plusieurs fois par an. Il est juste recommandé dans ce cas de figure de laisser quand même passer quelques mois pour permettre aux enseignements et/ou informations reçues lors de la séance précédente d’agir et à la personne d’expérimenter ce qu’elle doit expérimenter pour son évolution.

Les FAQ sur les soins énergétiques :

C’est quoi un soin énergétique quantique ?

Un soin énergétique quantique met en relation des énergies internes et externes au corps. Il permet à l’énergie d’aller là où le corps en a le plus besoin. Le corps a conscience de son déséquilibre par les douleurs qui vont apparaitre, ou une fatigue, un désagrément quelconque qui va être le signe qu’il y a un appauvrissement de la capacité énergétique du corps à se recharger naturellement. Le corps n’est que le reflet de nos pensées qui s’expriment par nos émotions, qu’elles soient positives ou négatives. Les émotions négatives (angoisse, colère, peur, tristessse……) alimentées dans le temps, ou trop souvent vécues peuvent se cristalliser dans notre corps et créer ainsi des noeuds énergétiques.
Le praticien transmet, par le canal qu’il est, l’énergie quantique qui va agir sur les cellules du corps qui vont réceptionner les vibrations émises par cette transmission et ainsi aller défaire ces noeuds, permettant la libre circulation de l’énergie dans le corps, et agir ainsi telle une armée de guérisseurs virtuels pour redynamiser ce qui doit l’être, ou rééquilibrer les chakras, ou même agir sur les différents corps (physiques, éthériques, astrales, mentales….) pour permettre à nouveau l’équilibre du corps et de l’esprit.

Dois je me déshabiller ?

Non, en aucun cas. Le praticien va travailler principalement sur le corps éthérique et à ce titre, ses mains seront au dessus du corps. Il se peut que ponctuellement, les mains viennent se poser à certains endroits du corps un instant, mais toujours dans le respect de l’intégrité et de l’intimité de la personne.

Dois je faire plusieurs séances ?

Vous pouvez très bien ne faire qu’une séance très ponctuelle, ou désirer en faire de manière régulière si vous en ressentez le besoin.
Dans certains cas, il est préconisé de faire au moins 5 séances tous les 15 jours afin de régler un problème de fond et de redynamiser en profondeur le corps.

Et si je m’endors ?

Cela ne change strictement rien à la transmission de l’énergie qui agira de toute façon de la même façon que si vous étiez éveillés. Vous pouvez donc parfaitement vous laisser aller à dormir le temps de la séance.

Est ce que ça peut ne pas marcher ?

C’est assez rare, mais si vous êtes fermés à l’idée que cela peut vous aider et être efficace, alors vous pouvez tout à fait créer une barrière invisible entre l’énergie qui doit passer et ce que vous avez mis en place pour créer cette barrière.

La durée d’une séance fait son efficacité

C’est une croyance que de penser que pour qu’un soin soit efficace, il doit durer longtemps. L’efficacité d’un soin n’a strictement rien à voir avec sa durée. Le thérapeute transmet une énergie canalisée qui, si la personne est réceptive, peut circuler très rapidement et n’a pas besoin de temps pour agir, elle agit, tout simplement. Elle continue de toute façon à travailler dans le corps après le soin dans les jours qui vont suivre la séance.

On ressent toujours quelque chose ?

Cela dépend de votre manière de recevoir l’énergie transmise. Parfois vous allez ressentir que des choses bougent dans votre corps, comme si on venait à l’intérieur nettoyer ou libérer un blocage. Parfois vous n’allez strictement rien sentir, mais le travail se fait quand même et vous en verrez les effets dans les jours qui vont suivre.

Y a t’il des effets indésirables ?

Jamais, tout au plus vous allez vous sentir peut-être un peu fatigué à la fin d’une séance, car le corps aura relâché toutes les tensions et pourra se sentir un peu lourd.

Les FAQ sur les annales akashiques :

C’est quoi les Annales Akashiques ?

Les annales akashiques sont ce qu’on peut appeler un champ de potentiels illimités.

Elles sont été mentionnées par tous les textes sacrés ou dans toutes les religions dans le monde en tant que champ qui est connu par bon nombre d’entre nous en tant que le livre de la vie. C’est un mécanisme d’enregistrement universel qui est capable d’enregistrer l’émanation d’énergie de toute chose vivante dans l’univers. Elles contiennent l’enregistrement de l’évolution de notre âme du moment de la création de celle-ci jusqu’au moment présent vie après vie. Elles sont à la fois le passé, le présent, mais elles offrent aussi la possibilité des évènements futurs.

Qui a créé les annales akashiques ?

Les annales akashiques ont été créé par la même énergie qui a créé le monde, l’amour.

Où se trouvent-elles ?

Elles se situent sur un autre plan dans une vibration différente, dans l’astral.

Y a t’il une seule bibliothèque identique pour tout le monde ?

En ce qui concerne la Terre, oui, il y en a une seule.

As-t-on le droit de consulter les livres ?

Oui, tout dépend de votre vibration. Vous avez le droit de consulter votre livre, ceux des autres si vous avez leur accord et si cela est utile et bon pour la personne..

Que faut-il faire pour avoir l’autorisation d’y aller et consulter ses livres ?

Il faut être et vibrer l’amour. Etre toujours dans une bonne intention et avoir la vibration nécessaire pour pouvoir y accéder.

Quel est le rôle du gardien des annales ?

Le gardien est là pour que chacun ait les informations qu’il soit capable de gérer et que personne ne puisse s’en servir pour agir contre autrui.

Peut on agir sur les annales pour construire sa propre histoire ?

Oui, c’est possible, si l’on a la vibration nécessaire et si cela est utile à notre évolution.

Est ce que les pages de notre livre peuvent changer ?

Vu qu’il n’y a là-haut ni passé, ni présent, ni futur, en effet, vos annales peuvent changer suivant la direction que vous avez décidé de prendre dans cette incarnation terrestre.

Les FAQ sur le coaching spirituel :

C’est quoi un coaching spirituel ?

C’est une pratique  qui permet aux gens d’atteindre un objectif qui sera défini au préalable. Le coach amène les personnes à trouver leur propre solution.Dans un cadre spirituel, le coach va permettre à la personne dans son accompagnement à cadrer son objectif et d’y aller, en accord avec son système de valeurs, de pensées spirituelles, de croyances aussi.

Vont être abordés tout ce qui tourne autour des systèmes de croyances, limitantes ou non, systèmes de valeurs aidantes ou non, tout ce qui touche à l’imaginaire, à l’inconscient, qui joue une part active dans notre capacité à vivre notre spiritualité et qui fait qu’on a parfois du mal à positionner dans notre quotidien et adapter à notre vie de tous les jours.

Qu’est ce qu’un coach spirituel ?

C’est un exportateur d’énergie. Il agit comme un révélateur de ce qui est en vous en vous stimulant à être porteur de vos valeurs spirituelles et acteur de votre vie dans votre développement et recherche spirituelle.

Le coach aide le coaché à :

  • Dynamiser un projet ou aider à sa définition et accélérer sa mise en action
  • Améliorer sa performance : connaître ses points forts et les utiliser, prendre conscience de ses motivations
  • Vivre un changement nécessaire en accord avec son évolution spirituelle, en écologie avec qui l’on est et les autres
  • Savoir ce que l’on veut et faire ce qu’il faut pour l’obtenir : définir ses objectifs, une stratégie, une organisation dynamique porteuse de projets, décider, acter…
 

Vous n’avez pas ce que vous cherchez ?

Contactez-moi…

15 + 2 =